Au début était le grain

Le grain au fil des saisons

Avant de se transformer en baguettes, croissants, pétales soufflés, bières, huile, semoules ou pâtes, les « céréales » sont des grains : des grains récoltés à partir de graminées ou plantes à graines. Au fil des siècles, les agriculteurs ont inventé de nouvelles méthodes pour améliorer la qualité de ces grains…

La culture céréalière dans l’histoire : blé maïs …

Depuis toujours, les céréales sont cultivées dans le monde entier. Et il en existe une grande variété ! Chacune d’elles délimite des aires géographiques, alimentaires et même culturelles : le blé au Moyen-Orient puis en Europe, le maïs en Amérique, le riz en Asie, le mil en Afrique. 

Les céréales : facteur du développement des sociétés 

En fait, la culture des céréales coïncide avec l'essor des grandes civilisations : c’est même l'une des premières activités agricoles. En fournissant une alimentation régulière et abondante aux populations, les céréales ont permis l'organisation de sociétés plus denses et plus complexes.

La naissance de l’agriculture céréalière

Avec l’invention de l’agriculture, nos ancêtres ont dominé ce qu’on pourrait appeler la sélection. Des variétés sauvages ont été domestiquées, comme le téosinte d’Amérique qui est devenu le maïs, ou l’engrain qui a donné naissance au blé, puis l’amidonnier qui a abouti à l’épeautre...  De nouvelles variétés de céréales ont ainsi été développées et les modes de culture ont évolué.

Les bienfaits des céréales pour notre alimentation

Aujourd’hui, les céréales ne poussent donc plus uniquement dans leur zone d’origine. Mais elles constituent toujours la base de notre alimentation : riches en glucides lents, en fibres, en vitamines, en protéines et en minéraux, elles contribuent à notre équilibre alimentaire. En ce début de 21e siècle, les céréales représentent toujours une importante source d’énergie pour l'humanité (45 % selon la FAO). 

Face à la croissance démographique actuelle et à venir, leur culture est plus que jamais un enjeu majeur pour « nourrir les Hommes » ! 


« Le mot « culture », qui a un sens humain global, provient tout simplement de l’agriculture. Nous sommes des gens cultivés parce que nous savons cultiver la terre. (…) Et la première pratique humaine qui s’est vraiment mondialisée, c’est l’agriculture. »

— Michel Serres, conférence lors du colloque annuel de l’association Forum de l’agriculture raisonnée respectueuse de l’environnement (Farre), le 11 janvier 2006 à Paris.