Une gouvernance stable et démocratique

Créé par des agriculteurs, VIVESCIA appartient aux agriculteurs. Sa gouvernance est intimement liée à son histoire. Elle repose sur deux instances majeures :

Au service d'un "capitalisme patient"

L’histoire de VIVESCIA a commencé au début du XXe siècle, quand des agriculteurs du Nord-Est de la France ont décidé d’unir leurs forces pour bâtir leur avenir. Fort de ses racines, le Groupe conserve aujourd’hui sa vocation : développer un modèle économique durable et créateur de valeur pour tous afin d’assurer la pérennité des activités agricoles, ici et ailleurs… Sa philosophie de l’action n’a pas changé : les décisions sont prises collectivement et quand nous investissons, nous raisonnons long terme. C’est ce que nous appelons le « capitalisme patient ».
 

Conseil d'administration

Conseil d'administration

Il est composé de 26 Administrateurs, majoritairement agriculteurs, élus par les adhérents de VIVESCIA.....

Comité Exécutif

Comité exécutif Groupe

Le Comité exécutif Groupe est en relation étroite et permanente avec les membres du Conseil d’...

Équilibrée et transparente

Le Conseil d’administration représente les agriculteurs adhérents de VIVESCIA. A travers les différentes instances de gouvernance, nos adhérents sociétaires partagent et décident des orientations stratégiques du Groupe. Le Conseil d’administration réunit :

  • le Président de VIVESCIA qui est un agriculteur élu par le Conseil d’administration
  • 26 administrateurs, dont 25 agriculteurs élus par les adhérents   
  • 9 de ces administrateurs font partie du Bureau
  • 1 membre du Conseil d’administration représente le FCPE des collaborateurs
  • 4 représentants du Comité d’entreprise siègent également au Conseil d’administration.

Le Comité exécutif travaille en relation étroite avec le Conseil d’administration. Responsable des résultats et de la performance économique du Groupe, il propose et déploie la stratégie pour atteindre les objectifs fixés par le Conseil d’administration.
Le COMEX compte 9 membres parmi lesquels figurent les dirigeants du Groupe et de ses entreprises.
 

Au fonctionnement participatif et dynamique !

Près de 100 réunions sont tenues chaque année ! Toutes instances confondues (le Conseil d’administration et son Bureau, le Comité exécutif, les 18 Conseils de section et les 2 Conseils de région), 97 rencontres ont été organisées sur l’exercice 2015-2016

Les structures de décision très courtes favorisent le pilotage du Groupe. La gouvernance compte de nombreux membres (394 agriculteurs élus) mais l’information circule rapidement, favorisant réactivité et efficacité. Nos activités et nos savoir-faire autour du grain étant diversifiés, notre gouvernance garantit également la cohérence entre les stratégies de nos différentes entités.

Christoph Büren

« La force de VIVESCIA est de connecter les énergies et les talents, les savoir-faire agricoles et les expertises industrielles, les champs et les marchés... C’est la vertu du modèle coopératif et entrepreneurial que propose VIVESCIA : agir ensemble ! »

Christoph Büren, Président
Témoignage avec deux agriculteurs-coopérateurs engagés
Alexandre
Proy
Conseiller de section à Dormans (51)

Alexandre, comment êtes-vous devenu agriculteur et viticulteur ?
Mon parcours est plutôt atypique, puisque je me suis d’abord orienté vers des études de commerce à Reims, puis j’ai démarré ma vie professionnelle dans le secteur bancassurance. Très vite, j’ai compris que je n’étais pas fait pour rester derrière un bureau. Titulaire d’un brevet professionnel de responsable d’exploitation agricole, j’ai décidé de créer une entreprise spécialisée dans les énergies renouvelables. En parallèle de cette activité, je me suis associé avec mon frère pour reprendre une ferme à Vertus, avec l’aide de mon père, ancien agriculteur. En 2012, nous avons eu l’opportunité avec ma femme d’acquérir des vignes à Épernay, et depuis je me consacre pleinement à ces deux activités.
 

voir +

En novembre 2019, vous avez été élu conseiller de section au sein de la Coopérative VIVESCIA, pourquoi avoir décidé de vous présenter ?
Avant de me présenter, j’étais déjà très curieux de l’évolution de la Coopérative VIVESCIA, car il s’agit de mon premier partenaire. Et puis, j’ai eu la chance d’être invité à une réunion de présentation des comptes au sein du conseil de section de Dormans. J’ai trouvé cela passionnant. Au-delà du suivi financier de la Coopérative, être conseiller de section me permet de découvrir d’autres agriculteurs avec des profils très différents. L’idée première de la Coopérative est de se dire qu’ensemble, nous sommes plus forts. C’est donc tous ensemble que nous devons réfléchir, faire émerger des idées…

En tant que nouveau conseiller de section, quel rôle souhaitez-vous jouer auprès de vos pairs, de la Coopérative ?
Je suis à leur écoute. Pour moi, le conseiller de section est avant tout un témoin de ce qui se passe dans les champs, les fermes et dans les silos… Véritable baromètre, il est là pour faire remonter les informations. Il est nécessaire que les agriculteurs osent venir à la rencontre de leur conseiller de section. Ils doivent nous consulter et partager leurs idées. De notre côté, nous devons travailler collectivement à mieux partager les informations pour que chaque agriculteur reste toujours parfaitement informé et concerné par la vie de notre Coopérative VIVESCIA. Davantage consulter, créer des groupes thématiques avec WhatsApp par exemple, sont aussi des pistes de nouveau dialogue entre administrateurs, conseillers de section et agriculteurs. Conseiller de section, c’est être un passeur d’informations et aussi acteur dans les grands débats qui traversent VIVESCIA!

fermer
Denis
Schoellen
Président du Comité des rémunérations

Avez-vous toujours été un coopérateur en action ?
Oui, car on a le pouvoir que l’on se donne. J’avais aussi envie d’élargir mon champ d’horizon. Être administrateur est une expérience enrichissante mais exigeante à la fois. Cela nous engage à monter en compétences. VIVESCIA propose des formations pour nous accompagner dans nos responsabilités. Progressivement, on se voit confier de nouvelles missions.
 

voir +

Quel est le rôle du Comité des rémunérations ?
Il veille à ce que le « package » de rémunération (directe et indirecte) attribué à la dizaine de dirigeants du Groupe (VIVESCIA Agriculture et VIVESCIA Industries) soit en adéquation avec les pratiques du marché. Nous sommes aidés dans notre mission par la DRH. Si besoin, nous faisons appel à des cabinets spécialisés. Le projet coopératif de notre Groupe VIVESCIA doit permettre d'attirer les meilleurs talents et de les garder.

Comment fonctionne-t-il ?
Le Comité des rémunérations compte 4 membres : Christoph Büren (président de VIVESCIA), Nicolas Demoury (président du Conseil de surveillance de VIVESCIA Industries et vice-président de VIVESCIA), Christine Mondollot (représentant BPI France) et moi-même. Il se réunit en moyenne 4 fois par an. Depuis 2017, le fonctionnement est plus participatif. Cela exige d’y passer plus de temps. Mais cela rend l’expérience encore plus passionnante ! J’encourage donc les jeunes agriculteurs à s’engager pour façonner la Coopérative VIVESCIA aux besoins de demain.

fermer