Le temps de l'orge

L’orge est un ingrédient majeur de la bière, et plus généralement de toutes les boissons maltées, dont le whisky. Mais l’orge ne peut pas être brassée directement. Il faut d’abord passer par l’étape maltage qui permet de transformer l’orge en malt. C’est le malt qui donne le goût si particulier de chaque bière artisanale et sa couleur plus ou moins ambrée. Donc, pas de malt, pas de bière ! Or toutes les variétés d’orge ne conviennent pas au maltage : pour la bière, on utilise de l’orge brassicole.

L'histoire de l'orge

C’est un peu par hasard que serait née la bière. L’orge poussait à l’état sauvage il y a 10 000 ans. Cette céréale a d’abord été cultivée pour la fabrication de pains et de bouillies. Aujourd’hui, l’orge est surtout le principal ingrédient de la bière. L’histoire veut qu’un jour, en Mésopotamie, une bouillie d’orge ait été préparée, puis oubliée… Cette bouillie aurait alors fermenté par inadvertance, à l’air libre, et donné naissance aux premières bières ! Capable de s’adapter à tous les climats, l’orge est aujourd’hui aussi bien cultivée dans les régions tempérées que froides, dans les plaines comme en altitude. 
 

Le saviez-vousLe saviez-vous ?

L’orge est traditionnellement cultivée sur les hauts plateaux de l’Himalaya.
Elle se consomme sous forme de bière (Tchang) et de farine grillée (Tsampa) qui constitue un aliment de base pour les populations locales.
 

Comment est semée l’orge, quand est-elle récoltée, durant quelle saison ?

Semée en hiver ou au printemps, l’orge est moissonnée au début de l’été. Son cycle de croissance est proche de celui du blé. Sa hauteur varie de 70 à 120 cm et ses épis sont constitués de deux ou six rangs d’épillets.

Cycle d'orge d'hiver :

Cycle de l'orge d'hiver
Cycle d'orge de printemps :Cycle de l'orge de printemps