Communiqué de presse
Mercredi, 22 Janvier, 2020 - 09:30

Journée Innovation Agronomique VIVESCIA - Le stockage du carbone : principe et impacts de l’agriculture de conservation

La 8e édition de la Journée Innovation Agronomique aura lieu le 30 janvier 2020 au Capitole de Châlons-en-Champagne.
Face aux grands défis environnementaux et climatiques, VIVESCIA s’attache à proposer des solutions agronomiques qui apportent des réponses aux différents modes de production et qui concilient compétitivité, rendement et agroécologie.

Journée innovation agronomique VIVESCIA

Ouvert à tous les agriculteurs et à tous les publics liés aux métiers agricoles, ce sont au total près de 700 personnes qui sont attendues lors de cette journée. Différents experts viendront exposer le fruit de leurs travaux et échanger autour de solutions et d’innovations agronomiques : matière organique, biomasse, réussite des couverts... sont autant de thèmes qui seront évoqués.

  • Stocker du carbone dans les sols agricoles: pourquoi et comment ?
    Claire CHENU - Directeur de Recherche INRA, Professeur de Science du Sol AgroParisTech
  • Réussir sa transition en semis direct sous couvert permanent : réflexion et résultats du GIEE Magellan
    Michael GELOEN – Ingénieur développement Terres Inovia Bourgogne Franche Comte & Animateur du GIEE Magellan
  • Couverts Semi-Permanents de Trèfle Blanc : premier bilan d’une expérimentation de longue durée.
    Philippe HAUPRICH - Ingénieur régional, ARVALIS Institut du végétal
  • Implantation des couverts agronomiques et des couverts semi-permanents : comment limiter les échecs.
    Jean-Luc FORRLER – Agronome, chef de projet « conservation des sols » VIVESCIA

Agriculture et stockage du carbone
 

  • Les sols agricoles sont des puits à carbone naturels qui ont une capacité de stockage de 20 tonnes de carbone par hectare et par point (%) de Matière Organique (MO).
  • Les sols cultivés contiennent environ 1,5 à 2,5% de MO dans l’horizon exploité par les racines.
  • En modifiant les pratiques (couverture des sols, moindre perturbation du sol, apport d’amendement organique...), l’agriculture pourrait augmenter sa contribution à l’absorption des Gaz à Effet de Serre. Ces pratiques plus vertueuses, favoriseraient l’augmentation du taux de MO (entre 0,05 et 0,1%/ha/an) et de ce fait l’absorption du CO2 (de l’atmosphère vers le sol) (entre 1 à 2 t/ha/an soit 3,66 à 7,32 t de CO2 captée).

(Source : INRA)

L’agriculture de conservation, une expertise forte chez VIVESCIA depuis plus de 10 ans

Animé par Jean-Luc Forrler, rejoint depuis fin 2019 par Etienne Mignot, tous deux ingénieurs agronomes spécialisés dans l’agriculture de conservation, le club VIVESCIAgrosol regroupe près de 350 agriculteurs en agriculture de conservation. Leur motivation ? Améliorer leurs connaissances et échanger leurs expériences pour optimiser le potentiel agronomique de leurs sols lors des « tours de plaine ». Le secret du succès ? L’'accompagnement des groupes est adapté au contexte pédoclimatique de chaque secteur. 18 groupes sont aujourd’hui constitués sur tout le territoire coopératif, avec des « tours de plaine » mensuels.

l'agriculture de conservation des sols : une expertise forte chez VIVESCIA