Communiqué de presse
Mardi, 19 Octobre, 2021 - 18:00

Conférence de presse autour du programme d’actions de la Chaire GERMEA et signature de la convention de mécénat

« Pour une compréhension des nouvelles formes d’entreprises agricoles et de leur place dans la recomposition des chaînes de valeur »

Germea

Associer étroitement recherche, formation et monde professionnel pour répondre aux nouveaux défis posés à l’entreprise agricole, c’est l’objectif que s’est fixé la Chaire GERMEA « Groupe d’Etudes et de Recherche sur les Mutations de l’Entreprise Agricole ».
Nouvelle chaire d’enseignement et de recherche en sciences humaines et sociales, GERMEA est dédiée aux nouvelles formes d’organisation économique et sociale de la production agricole. Adossée au Fonds de Dotation de l’Université Fédérale Toulouse Midi-Pyrénées, la Chaire GERMEA est portée par Toulouse INP-ENSAT avec le soutien de trois mécènes : les groupes coopératifs VIVESCIA, EURALIS et TERRENA.

L’originalité du projet est de croiser le regard de sociologues, d’économistes et de gestionnaires pour éclairer :

  • la transformation accélérée des exploitations agricoles en une diversité de nouvelles entreprises de production et les processus à l’oeuvre ;
  • les nouvelles figures du salariat, les fonctions, les nouvelles modalités de gestion de la maind’oeuvre et des pratiques managériales ;
  • l’insertion des nouvelles entreprises agricoles dans les filières et les territoires, du local au global;
  • leurs performances et capacités à recomposer les chaînes de valeur et à répondre à de nouveaux défis économiques, environnementaux et sociaux.

À l’occasion de la signature officielle de la convention de mécénat, les deux enseignants-chercheurs titulaires de la chaire vous invitent à découvrir les grands chantiers de recherche qui seront très prochainement lancés pour une durée de cinq ans en collaboration avec les partenaires de la chaire.

 

Pourquoi ils ont décidé de soutenir la chaire GERMEA :

"VIVESCIA est heureux de contribuer au renouvellement du regard sur les entreprises agricoles françaises. Portés brillamment par François Purseigle et Geneviève Nguyen, ces travaux de recherche sont attendus tant une (r)évolution majeure semble en route à l’aune de transitions climatiques, agro-écologiques, numériques, démographiques…GERMEA sera aussi un formidable accélérateur de compréhension des mutations qui sont à l’oeuvre pour nos territoires, pour notre conseil d’administration et nos équipes dans le cadre de « Ma Coop 2025 », le plan de transformation et d’innovation de la Coopérative à 5 ans. Plein succès à la Chaire GERMEA !"

Christoph Büren, Président de VIVESCIA

"Nous vivons dans un monde en profonde mutation et pour mieux le comprendre, au-delà du travail quotidien de nos équipes, nous avons besoin d’apports et de regards extérieurs. Il est de notre responsabilité d’accompagner le travail de chercheurs pour une meilleure compréhension de ces enjeux. C’est la raison pour laquelle nous sommes associés à cette Chaire Germéa pour imaginer à la fois ce qui constituera demain notre écosystème, les perspectives, les tenants et les aboutissants de ces évolutions."

Christophe Congues, Président d’Euralis

"Aujourd’hui, les agriculteurs sont autant concernés que les coopératives par les enjeux économique, environnemental, sociétal et sanitaire. Ils s’y adaptent de plus en plus rapidement. La place des hommes dans les coopératives est primordiale, elle fait partie de leurs valeurs et de leur raison d’être. Pour cette raison, l’écoute de l’adhérent est au coeur du projet coopératif de Terrena. Les travaux de recherche sur l’évolution et les besoins des exploitations sont fréquents, plus rares sont ceux qui s’intéressent fondamentalement aux hommes. Je salue les travaux de la chaire GERMEA, ils seront un levier précieux pour affiner notre compréhension sur les stratégies des agriculteurs et mieux les prendre en compte dans notre réponse coopérative."

Olivier Chaillou, Président de Terrena

De l’importance des chaires pour Toulouse INP et l’ENSAT

"Les chaires sont un outil de partenariat précieux pour développer nos missions de formation, de recherche et d'innovation. Elles s'inscrivent dans la confiance mutuelle et dans le temps. GERMEA en est une parfaite illustration, en totale cohérence avec la feuille de route de Toulouse INP, à plusieurs titres. Les nouvelles entreprises de production agricole appellent pour leur réussite et leur pérennité de nouvelles formes de salariat et un nouveau management. Elles nécessitent une insertion harmonieuse dans chacun des territoires où elles seront créées. Leurs performances seront liées au respect de nouvelles contraintes environnementales, sociales et technologiques. En ce sens GERMEA offre une approche pluridisciplinaire rigoureuse de sciences sociales (économie, sociologie, gestion...) et de sciences d'ingénieur (agronomie, statistiques, big data,...), autant de compétences croisées dont la production est dans l'ambition de Toulouse INP."

Catherine Xuereb, Présidente de TOULOUSE INP

--- 

"Les entreprises de production agricole doivent s’adapter aux changements engendrés notamment par les processus en cours de transition agro-écologique et numérique. Dans ce cadre, l’ENSAT souhaite accompagner les innovations organisationnelles qui sont nécessaires particulièrement sur le volet des sciences humaines et sociales. Grâce à la chaire GERMEA, qui met en lumière des partenariats forts avec des groupes leaders de l’agriculture et de l’agroalimentaire, des entreprises pourront se nourrir des résultats de la recherche et se doter d’outils de formation continue destinés à leurs cadres."

Pascal Lafaille, Directeur de Toulouse INP-ENSAT